Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 17:14

15aoutAvant de décider ou non de m’inscrire à l’Embrunman, Il me manquait encore des indications sur mon comportement sur de longues distances à vélo. Une question qui me taraude est de savoir ce que devient ma moyenne lorsque je passe d’une sortie de 90km à une sortie de 180 km. Jusqu’alors, ma plus longue sortie ne dépassait pas 140 km et c’était l’an dernier. Ici je ne suis pas encore bien entrainé au vélo mais je vais tenter de m’approcher des 200 km. Cela fait un moment que la vallée de l’Eure me tente et c’est donc armé de deux sandwich au pâté que je prends la route ce samedi, non sans avoir fait le marché auparavant (ce qui me permet d’avoir en parti digéré le petit deg à l’heure du départ).  Je passe par Jouy-en-Josas puis Guyancourt pour pénétrer dans la vallée de Chevreuse en poursuivant par Dampierre pour passer Rambouillet et rejoindre l’Eure par de petites routes. Quelque chose nous dit qu’on est en province, peut-être de par une densité moindre et des herbes folles par ci par là. De belles demeures au style moyenâgeux jalonnent le parcourt. Je suis le cours d’eau jusque Coulombs. Je mange toutes les 2 heures. Le retour s’effectue sans problème mais non sans quelques longues côtes, par Saint Leger à travers la forêt de Rambouillet puis le Perray en Yvelines. Je rejoins ensuite Aufargis puis les Essarts et à nouveau Dampière pour la côte des 12 tournants ce qui me ramène vers Voisin le Bretonneux puis retour Clamart pour une distance totale de 186.7 km.  Avec le faible entrainement que j’ai pour le moment, le temps de 7h47 correspond à ce que j’envisageai. A condition de bien s’alimenter, doubler la distance ne change pas grand chose, à partir du moment où j’ai déjà une solide base d’endurance par la course à pied. Cela fait une moyenne de 24 km/h ce qui reste acceptable. A l’Embrunman, compte tenu de l’Izoard et de la natation, je pense pour pouvoir tenir ainsi 21 km/h. Toutes les indications sont donc au vert, cette troisième brique de base me décide à m’inscrire à l’Embrunman sachant que ce sera très difficile de tenir les temps limites indiqués. Qu’est ce que j’ai à y perdre ? J’aurai le souvenir irréel de 4 km de nage faite en partie la nuit puis d’un parcourt vélo magnifique avec le col d’Izoard pour nous tout seul ! Après, pour la partie course à pied, ce sera selon …

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Bayart - dans Triathlon
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de running-trail
  • Le blog de running-trail
  • : La vie d'Ultra-trailer, d'Ironman, et autres de Dominique Bayart
  • Contact

Recherche

Liens